Résumé du week-end à Huahine

Publié le par Teabo

Ce weekend nous sommes allés avec Roselyne, Maurice, Steve et Ingrid à Huahine en empruntant le nouveau bateau à grande vitesse "King Tamatoa" : 14 800 Francs XPF, soit 125€ l'aller-retour par personne le weekend. Ce ferry est très confortable et agréable pour se rendre dans les îles sous le vent en quatre heures.
Nous avons eu beau presque tout le weekend, sans avoir trop chaud, avec toujours une petite brise agréable. Les rares averses rafraichissent l'air. Nous avons logé chez la tante à Roselyne, Monique, la plus jeune fille d'une famille de quinze enfants.

N'ayant pas encore fait le tri dans les photos, environ 450 en trois jours, je vais vous parler un peu de cette île, qui en faite regroupe deux îles reliées par un pont : Huahine Nui (la grande, au nord) et Huahine Iti (la petite, au sud).

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/9/99/Huahine_topographic_map-fr.svg/280px-Huahine_topographic_map-fr.svg.pngCarte topographique de Huahine - Wikipedia.org

 

Ici, il y a très peu d'animaux errants, les chiens sont peu nombreux et restent chez leurs maitres sagement. Il n'y a pas de gaspillage, les gens font attention à tout pour garder leur île très propre. Comme dit Steve, "Ici, tu ne trouveras pas de machines à laver dans le fosser !". On m'a dit que depuis quelques années (environ cinq ou six ans), les Polynésiens quittent Tahiti pour revenir chez eux dans les îles, où il y a moins de stress, moins de monde, moins de pollution et de misère, où l'on peu travailler. D'ailleurs ce n'est pas comme à Tahiti, c'est même son opposé. Par exemple, l'obésité est rare voir inexistante ici, les gens ont de quoi vivre confortablement sans soucis.
Ceci est valable apparemment pour toutes les îles de la Polynésie, excepté Tahiti. Comme on m'a fait remarquer aujourd'hui, Tahiti ce n'est pas représentatif de la Polynésie. Tahiti c'est une île qui étouffe depuis quelques années, où il n'y a même plus de séparation entre les villes.

Le programme de notre weekend a consisté en un grand tour de l'île en voiture : toutes les routes des cartes et plus encore. Nous nous sommes régulièrement arrêté chez de la famille à Roselyne, mais aussi pour des pauses photo ! Dimanche nous avons passé la journée sur la plage de l'hôtel pour lequel travail le mari de Monique. À suivre dans les prochains articles, avec photos.

Nous avons tous très bien profité de ce weekend - trop court - sur cette île. Ça restera un très bon souvenir pour tous.

Publié dans Découverte

Commenter cet article

nathanday.over-blog.com 10/05/2010 20:45



tout semble aller comme tu veux on dirait , en france c'est averse sur averse et nous on a pas d'appétissantes noix de coco alors imagine ta chance !!!